Don’t mess up with Kanji

photo

It’s the intention that really matters. If I can appreciate the intention of the person who gave me this CD, I can’t figure out the intention of the designer Nicolas Maternik. This CD produced by Vox Terrae is a compilation of japanese songs for children played by a group of japanese artists. The lyrics and french translations are printed in the booklet but as you will understand by the end of this post, accuracy was probably a second thought. You can listen to one track on the blog “terrier à Tokyo“. Now, look closely at the picture. Don’t you feel that something is utterly wrong with this CD’s jacket?

Look under the title “Petit Léo au Japon”. There, the red Kanji ! The designer used one of the worst Kanji there could be for such a CD : (Shi) “Death”. I have absolutely no idea how it managed to make such a mistake but I believe that he problably wanted to express (Shi) “Poetry”. I am flabbergasted that no one ask the japanese artists to verify the final product for inaccuracies.

This entry was posted in Website status. Bookmark the permalink.

12 Responses to Don’t mess up with Kanji

  1. Bidule200 says:

    Excellente coquille ! :-)

  2. fgautron says:

    Surtout écrit en rouge comme ça, ca m’en donne des frissons.

  3. Antoine says:

    Oups, c’est bien dommage.

    Ceci dit, ca n’empechera pas le CD de se vendre, à moins que les Japonais qui ont participé a l’enregistrement exigent qu’il soit retiré de la vente ou corrigé…

    Mais comme on dit, お互い様. Les Japonais massacrent egalement le Francais et l’Anglais (ex: enseignes de magasin, etc), et comme personne ne s’en rend compte, ca ne derange pas.

  4. Thomas says:

    Incroyable !
    Un cadeau pour sales mioches, gnarkk….

  5. Euphonie says:

    Ooopppsss ! La gaffe du siècle… Oui, ça fait froid dans le dos, d’autant que c’est destiné à des bambins ! Est-ce que vous avez fait remonter l’info aux Japonais qui ont fait les enregistrements ?

  6. Phil says:

    Bah… Ca fonctionne dans les deux sens en fait :

    - Au japon : si du français est écrit sur des façades, on se fiche de savoir s’il y a un sens… Du moment que ça fait français c’est bon.

    - Autre part qu’au Japon : Si du japonais est écrit sur des façades (ou des livres hein), on se fiche de savoir s’il y a du sens… Du moment que ça fait japonais c’est bon.

    ps : quand je dis on, ce sont les amateurs et non les connaisseurs, bien évidemment

    =)

  7. Kenji says:

    Effectivement, c’est certainement le cas. Ceci dit je n’ai pas encore vu d’erreur aussi grotesque que celle ci au Japon.

  8. Pascal says:

    Je rejoins Phil : les enfants français ne seront probablement pas du tout choqués par ce symbole ésotérique. Je pense également que les Japonais ne sont pas en reste dans les erreurs grotesques : j’ai vu un plat de “rice” (“riz” en anglais) présenté comme un plat de “lice” (“poux” en anglais)… bon appétit !

  9. Duncane says:

    Heu en même temps, les japonais confondent souvent les sonorités L et R.

    Allez savoir pourquoi :p

    Cheers,

  10. yeah says:

    comme souvent en france le mot japon suffit a vendre ces dernieres année, illustration minable et utilisation d’un kanji sans aucun rapport n’empecheront pas de vendre le truc en question.
    tient une fois dans le metro j’ai vu une nana avec un gros 犬 tatoué sur la nuque

  11. Ariane says:

    Moi je n’avais pas remarqué :) ne lisant pas les kanjis …
    Comme certains commentaires le soulignent il y en a de belles aussi dans le sens inverse ! Pour preuve ce tshirt vendu dans la Kagurazaka : http://leterrieratokyo.canalblog.com/archives/2009/05/01/13574151.html
    Ariane

  12. marie carre says:

    Oui quelle bourde! Le kanji de MORT en rouge en plus!!!
    Le T-shirt de Kagurazaka aussi, pas mal… bien ri.

    La fille avec le kanji “CHIEN” tatoué dans le cou… heureusement que je ne l’ai pas vu, car j’aurais trop rigolé, devant la personne tout de même c’est pas bien!

    Dernière chose, les sonorités L et R que mélangent les japonais, cela s’explique très facilement: c’est que les 2 sons distincts n’existent pas dans la langue japonaise. Ils prononcent le R comme un L, et pourquoi alors en romaji la coutume est de mettre un R pour le L? Eh bien, parce que ce sont des occidentaux qui en ont décidé ainsi, et non les japonais.
    À l’inverse, les non-japonais ont souvent du mal à faire la différence entre les sons allongés et courts (je pense quand on rallonge un U ou un TSU), ça change carrément les mots… mais c’est très difficile à différencier pour quelqu’un qui apprend la langue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>