“Bouillie de riz aux sept herbes”

peu appétissant mais bon pour le corps

Au Japon, il est dit que manger 七草粥 (NanaKusaGayu) “une bouillie de riz aux sept herbes” le 7 janvier permet de ne pas attraper de rhume pendant l’hiver. Les sept herbes utilisées sont des herbes dites de printemps : (Seri) “cresson”, (Nazuna) “une herbe de la famille du colza”, 御形 (GoKyô) “une plante de la famille des chrysanthèmes”, はこべ (HaKoBe) “du mouron blanc“, 仏座 (ButsuZa / Hotoke No Za) “Bouddha – siège” c’est à dire du lotus, 菘/鈴菜 (Suzuna / SuzuNa) “clochette – légume / herbe” (ce n’est pas du muguet), 清白 (SuzuShiro) apparemment du 大根 (DaiKon) “Grosse – Racine” c’est à dire un gros radis blanc japonais.

Il y a aussi un autre lot de 七草 (NanaKusa) pour (Aki) “l’automne”. Mais contrairement à celles du (Haru) “printemps” qui ont plutôt des propriétés médicinales, les sept herbes de l’automne furent choisies avant tout pour leur goût.

Kanji vade-mecum :

  • (Aki / Shû), partie gauche : (Epis, Céréale) + partie droite : (Feu) = “les champs de céréales aux couleurs de feu, c’est déjà l’automne“.
  • (Kusa / Sô), partie haute : des pousses d’une plante + partie basse : (Haya(i) / Sô) “vite, rapide” = “une plante qui pousse vite, c’est une herbe
This entry was posted in Art culinaire, Bouddhisme, Culture, Festival. Bookmark the permalink.

7 Responses to “Bouillie de riz aux sept herbes”

  1. Christian says:

    Super, le cours de japonais! Dis donc, c'est gratuit?? :)
    Merci, je fais des révisions et des découvertes. Bonne continuation!

  2. Christian says:

    Super, le cours de japonais! Dis donc, c'est gratuit?? :)
    Merci, je fais des révisions et des découvertes. Bonne continuation!

  3. Goku says:

    Ca se mange chaud ou froid ?

    Moi aussi j'aime bien le mélange culture et langue. Je ne sais pas comment tu connais tout ça mais c'est impressionnant. En tous cas, merci de le partager avec nous.

  4. Goku says:

    Ca se mange chaud ou froid ?

    Moi aussi j'aime bien le mélange culture et langue. Je ne sais pas comment tu connais tout ça mais c'est impressionnant. En tous cas, merci de le partager avec nous.

  5. A priori, ça se mange chaud.

    En fait, je ne connais pas grand chose et j'apprends en même temps que vous. Par exemple, c'est un ami japonais qui m'a 'rencardé' sur cette histoire de bouillie à manger le sept janvier. J'ai donc cherché un peu plus d'informations pour écrire ce petit article.

    Pour les 'cours de Japonais' c'est en bonus ! J'espère pouvoir poursuivre cette idée sur les futurs articles.

    J'essaye de faire aussi la même chose dans la version japonaise ('cours de français'), et ce n'est pas évident.

    Voilà.

  6. A priori, ça se mange chaud.

    En fait, je ne connais pas grand chose et j'apprends en même temps que vous. Par exemple, c'est un ami japonais qui m'a 'rencardé' sur cette histoire de bouillie à manger le sept janvier. J'ai donc cherché un peu plus d'informations pour écrire ce petit article.

    Pour les 'cours de Japonais' c'est en bonus ! J'espère pouvoir poursuivre cette idée sur les futurs articles.

    J'essaye de faire aussi la même chose dans la version japonaise ('cours de français'), et ce n'est pas évident.

    Voilà.

  7. Pingback: “Première fête de saison” » Comme ça du Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>