Rêves d’Athènes

OkaMoto aux Jeux Olympiques de Sydney 2000

La championne de Taekwondo 岡本 (OkaMoto) avait raison de ne pas désespérer. C’est finalement une décision exceptionnelle de la part du JOC qui permettra à la sportive de défendre le Japon aux jeux olympiques d’Athènes. Médailles de bronze aux JO de Sydney en 2000 et d’argent au アジア大会(AsiaTaiKai) tournoi athlétique d’Asie, on peut se demander pourquoi sa participation n’était pas déjà acquise. La raison est que les règlements des JO stipulent qu’il ne doit y avoir qu’une seule fédération par pays. Or, suite à des divergences de point de vue entre dirigeants, une seconde fédération était née de la 全日本テコンドー協会 (ZenNiHon tekondo- KyôKai) société de Taekwondo du Japon, ne facilitant en rien le devenir de 岡本 (OkaMoto). Après l’échec des négociations visant à réunifier les deux groupes (aucune prise de contact lors de l’ultimatum du 31 mars), l’entourage de la championne avait remis une pétition aux membres du JOC. C’est finalement à titre personnel que 岡本 (OkaMoto) participera aux Jeux. Voilà donc une fin heureuse à ce petit drame, malheureusement gâchée par les commentaires de 森喬伸 (MoriTakaShishin) à la tête du 日本テコンドー連合 (NiHon tekondo- RenGô) union japonaise de Taekwondo, qui a dit : “Cette décision, c’est du n’importe quoi ! De toute manière il sera très difficile pour elle d’atteindre la cinquième place”. Quoiqu’il en soit, ses fans, d’ors et déjà comblés de sa participation, lui souhaitent avant tout de se faire plaisir.

This entry was posted in Sports. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>